L’inflation augmente : quelles conséquences pour nous ?

Étude de l’influence de l’inflation sur le comportement d’achat du grand public

Les médias en parlent depuis quelque temps déjà : l’inflation augmente. Une inflation élevée signifie que le consommateur a moins de pouvoir d'achat. Quel effet sur les ventes de fleurs et de plantes ? Le bureau d’études de marché Motivaction a enquêté pour nous. 

L’inquiétude quant aux effets de la crise du coronavirus sur les ventes de fleurs et de plantes s’est avérée, ces dernières années, inutile. Les cinq enquêtes conduites par Motivaction à notre demande ont même mis à jour un effet positif. Le fait que les gens soient restés beaucoup chez eux, confinés ou en télétravail, a donné un sérieux coup de pouce aux ventes de fleurs et de plantes. 

Avec le recul actuel de la pandémie, l’enquête de Motivaction change d’orientation et se penche désormais sur un autre phénomène : l’inflation. Quel effet aura l’inflation sur le budget que le grand public consacre aux fleurs et plantes ? Le premier sondage a eu lieu en mai 2022.

Les principales conclusions ​ 
L’enquête a été conduite en ligne auprès d’un échantillon représentatif de la population dans nos quatre pays clés du 11 au 20 mai 2022. En voici les trois principales conclusions : 

  1. La majorité du grand public s’attend, pour les six prochains mois, à avoir moins d’argent à dépenser. Les gens pensent que leurs achats de fleurs et plantes diminueront en conséquence. L’augmentation des prix des fleurs et plantes joue ici également un rôle.
  2. Deux groupes de consommateurs, qui achètent fréquemment des fleurs et plantes, font toutefois exception. Il s’agit des Aesthetic Explorers  et des Status Seekers. Ces deux groupes cibles semblent ne pas souffrir de l’inflation. Ils indiquent même qu’ils achèteront plus de fleurs et plantes, ou plus fréquemment, au cours des mois qui viennent.
  3. Selon les estimations, ce que la majorité du grand public dépensera en moins serait comparable à ce que les Aesthetic Explorers et les Status Seekers prévoient de dépenser en plus. Le sondage de suivi, qui sera réalisé fin octobre, apportera sans doute des clarifications. 

Il n’y a pas de différences fondamentales entre les quatre pays clés.

Aperçu des résultats de l’enquête (mai 2022)

  • 55 % des répondants déclarent ne pas être jusqu’à présent très affectés par l’inflation sur le plan financier
  • 48 % s’attendent à ce que leur propre situation financière ne change pas au cours des six prochains mois
  • 26 % ressentent déjà une dégradation de leur situation financière
  • 25 % tiennent compte d’une dégradation de leur situation financière au cours des six prochains mois (contre 22 % en février)
  • 15 % perçoivent au contraire une amélioration (contre 11 %)
  • 19 % s’attendent à une amélioration au cours des six prochains mois (contre 16 %)​

Entre-temps, l’inflation continue de s’aggraver. Un nouveau sondage est par conséquent prévu pour fin octobre.  

                      
Septembre 2022

L’inflation augmente : quelles conséquences pour nous ?
Download image