Des fleurs pour la fête des Pères ?

Enquête grand public sur l’idée d’offrir des fleurs à un homme

Le dimanche 19 juin sera célébrée la fête des Pères dans la plupart des pays, ce qui amène à se poser à nouveau la question de savoir ce que l’on va bien pouvoir offrir à son papa cette année. La réponse à cette question varie énormément mais esquive habituellement l’idée d’offrir des fleurs. En fait, offrir des fleurs à un homme semble encore être une idée taboue. Mais est-ce vraiment ce qu’en pense le grand public ? L’Office Hollandais des Fleurs a demandé au bureau d’études Motivaction de conduire une enquête afin d’en savoir plus. Et il semblerait bien que ce tabou soit lentement en train de tomber.

Les cadeaux habituelsEen bloemetje voor Vaderdag: wanneer gaat dát gebeuren?
Pour offrir un cadeau à un homme, plusieurs options standards sont généralement envisagées. Sans ordre particulier parmi celles-ci, mais une hiérarchie se dégage dans la pratique. En Allemagne, en France, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, les hommes reçoivent dans 37 % des cas une carte-cadeau et une bouteille d’alcool. Les autres cadeaux populaires, offerts dans 25 % des cas, sont le vin, le chocolat, les vêtements, les livres et les parfums. Les fleurs coupées sont beaucoup moins prisées, avec un score de seulement 6 %. Ce sont les Néerlandais qui sont les plus enclins à offrir des fleurs aux hommes, dans 9 % des cas.

Acheter des fleurs
L’enquête conduite par Motivaction montre qu’en moyenne 28 % des hommes dans les pays clés achètent des fleurs pour une femme au moins une fois par mois. Le pourcentage de femmes achetant des fleurs pour une autre femme est légèrement inférieur, soit 22 %. Pour en offrir aux hommes, 14 % des consommateurs achètent des fleurs au moins une fois par mois, sans distinction de sexe.

Approprié ou non ?
Cette différence dans les pourcentages pourrait bien être liée au fait que 52 % des répondants pensent tout simplement que les fleurs sont un cadeau destiné aux femmes. Environ 42 % ne sont pas d’accord et estiment que cette idée est dépassée, mais seulement 22 % pensent que les fleurs sont un cadeau approprié pour un homme adulte. Ils offriraient des fleurs à un homme en diverses occasions, par exemple en signe de remerciement (49 %), pour un anniversaire (48 %), spontanément (37 %) et pour la fête des Pères (27 %). Il semblerait qu’une fois ce tabou surmonté, les fleurs gagnent du terrain dans l’esprit des consommateurs et deviennent un cadeau plus approprié dans de nombreuses occasions.

Un fort sentiment positif
Les personnes qui reçoivent un bouquet de fleurs éprouvent du bonheur (40 %), de l’appréciation (29 %) et de la bonne humeur (34 %). Ce sentiment est plus fort chez les femmes (54 % contre 26 % chez les hommes). Il en va de même pour la bonne humeur (46 % contre 22 %), le sens de l’appréciation (45 % contre 32 %) et le sentiment d’être aimé (39 % contre 18 %). De façon générale, recevoir des fleurs ne provoque presque jamais de sentiment négatif, bien qu’un peu plus chez les hommes. Plus souvent que les femmes, les hommes se sentent mal à l’aise lorsqu’ils reçoivent des fleurs (15 % contre 5 %) et sont parfois même irrités (10 % contre 2 %). Mais les résultats montrent néanmoins que ce sont les sentiments positifs qui dominent.

Conclusion
Les fleurs ne viennent pas tout de suite à l’esprit du grand public lorsqu’il s’agit d’offrir un cadeau à un homme. Beaucoup pensent encore que les fleurs sont réservées aux femmes, bien que cette idée perde de plus en plus de terrain. Seulement 22 % achèteraient effectivement des fleurs pour un homme, mais dans un éventail plus large d’occasions. L’idée d’offrir des fleurs à un homme est de moins en moins un sujet tabou. Cela ouvre des perspectives pour un un bonheur au masculin avec des fleurs, par exemple à l’occasion de la fête des Pères.

                  
Juin 2022