A chaque mois sa plante, août : les Plantes carnivores

Tendance : des végétaux carnivores créent leur univers chez vous 

Ces carnivores sont des plantes capricieuses, mais totalement inoffensives, sauf pour les petites araignées ou autres insectes. 

Dangereuses séductrices 
Elles semblent tout droit sorties de Jurassic Park et sont largement autonomes. Les plantes carnivores ont en outre des couleurs spectaculaires, des formes bizarres et sont très pratiques dans la maison si vous souhaitez vous débarrasser de toutes sortes de bestioles indésirables. Les plantes carnivores attirent avec leurs couleurs et leur aspect les araignées et insectes. Elles les capturent et les digèrent tout en se concentrant silencieusement sur leur prochaine victime : une grande mouche qui s’approche, insouciante. 

Nouvel équilibre 
Des plantes carnivores qui assurent leur survie dans la nature : un spectacle fascinant. Elles s’intègrent parfaitement dans le style d’habitat d’aujourd’hui, où la technologie envahit de plus en plus nos intérieurs. Les couleurs originales et capricieuses sont très décoratives dans un environnement propre et sobre, style industriel ou laboratoire. Des pots simples et froids aux formes géométriques, lilas ou blanc mat, aideront ces plantes à créer un contrepoids moderne et élégant. Le fin du fin : des cache-pots connectés qui vous donnent des informations sur la plante. 

Présentation des plantes carnivores 
La dionée attrape-mouche fait usage d’un parfum sucré pour attirer les insectes dans sa « mâchoire » rouge. Lorsqu’un insecte se pose sur la plante, les deux feuilles qui constituent la mâchoire se referment et la plante digère sa proie en une dizaine de jours. Raté ? La dionée boudera quelques heures puis ouvrira de nouveau son piège.  
La sarracène pousse en rosettes, chaque cône se terminant par un joli calice coloré contenant du nectar. Le bord supérieur est très glissant : lorsqu’un insecte y tombe, il y périt en douceur. La plante digère sa proie et en tire des substances nutritives. 
Le droséra attire ses proies avec ses belles couleurs et une substance collante et brillante au bout de ses petits tentacules. Lorsqu’un insecte s’y colle, la feuille de cette sinistre beauté se replie autour de lui et le consomme comme une friandise. 
Les Nepenthes sont des plantes très élégantes dotées de grands pièges pendant en forme de calices. Comme les sarracènes, ces plantes sont dotées d’un bord glissant qui fait tomber les insectes dans une mélasse qui les digère. Vous trouverez les Nepenthes en ligne sous le hashtag évocateur #nobugsjugs.

Ne les harcelez pas 
Ne mettez pas vos doigts sur les pièges des plantes carnivores pour les voir se fermer. Cela coûterait beaucoup d’énergie à la plante, qui ne serait pas nourrie en échange. De plus, un tel exercice répété environ six fois pourrait la faire mourir. Si vous souhaitez voir la plante en action, offrez-lui une mouche déjà capturée.  

Monstres des marécages 
En milieu naturel, les plantes carnivores vivent dans des environnements relativement humides sur un substrat pauvre en azote, comme les marécages. Les Nepenthes sont originaires d’Asie du Sud-Est, les dionées attrape-mouche et les sarracènes d’Amérique du Nord et le droséra pousse sur tous les continents, sauf l’Antarctique.

Les endroits qu’elles préfèrent 
Les Nepenthes aiment l’espace, de sorte à ne pas éloigner les insectes un peu maladroits, mais à les faire directement tomber dans leurs calices. Les dionées attrape-mouche, sarracènes et Droséra sont spectaculaires rassemblées, chacune dans son propre pot ou assurant le spectacle carnivore dans un terrarium fermé ou ouvert. 

Nourriture et soins 

  • Les plantes carnivores aiment généralement les endroits ensoleillés.
  • Les racines humides ne les dérangent pas, dans du terreau acide. 
  • Les plantes carnivores boivent de préférence de l’eau de pluie, de l’eau distillée ou de source. Si l’eau de source est dure, faites-la bouillir et laissez-la refroidir avant de la donner aux plantes. 
  • Elles n’ont pas besoin d’engrais, assurant elles-mêmes leur subsistance.
  • Retirez les feuilles et calices marron morts, car cela attirerait rapidement les moisissures.
  • Rempotez les plantes carnivores chaque année ou tous les deux ans, au printemps.
  • Ne donnez pas de viande aux plantes carnivores, car cela ferait pourrir leurs pièges.
  • Les feuilles de la plante se flétrissent en hiver. Pas de panique, elles réapparaîtront au printemps, avec une bonne fringale.

A chaque mois sa plante
Les plantes carnivores sont les plantes d’intérieur du mois d’août 2019. « A chaque mois sa plante » est une initiative de l’Office Hollandais des Fleurs. Chaque mois, l’Office Hollandais des Fleurs, en coopération avec des représentants du secteur de l’horticulture ornementale, sélectionne une plante populaire auprès du grand public, ou au contraire pas (encore) très connue, mais qui a le potentiel de plaire dans le salon. Parce que les plantes sont source de bonheur.

Pour plus de renseignements
Facebook : maplantemonbonheur
Twitter : @plantebonheur

Maplantemonbonheur.fr
Maplantemonbonheur.fr est une initiative de l’Office Hollandais des Fleurs qui fait ressentir au grand public à quel point les plantes sont source de bonheur.

Légende de photo
A chaque mois sa plante, août 2019 : les Plantes carnivores  

 

A chaque mois sa plante, août 2019 : les Plantes carnivores
Download image