A Chaque Mois Sa Plante, mai 2017: les plantes vice versa

L’histoire des plantes vice versa

Laisser l’intérieur se prolonger à l’extérieur et faire du jardin sa deuxième maison est de plus en plus populaire. Calla, campanule, Celosia, Platycodon et lis en sont des plantes idéales : superbes plantes en pot qui peuvent être placées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et tisser ainsi un lien naturel entre le salon et le jardin. Les variations de couleurs et de formes sont presque illimitées mais varient fortement d’une variété à l’autre. La campanule et la Platycodon sont souvent de couleur bleue, blanche ou rose et le lis est abondant en orange, jaune, blanc et rose. Pour le Celosia et le Calla, la palette des couleurs est encore plus diversifiée, de teintes pastel aux couleurs les plus vives et les plus intenses. Ces plantes fleurissent abondamment d’avril à septembre. 

Origine 
Les origines de ces plantes vice versa sont très diverses. Le Calla est une plante de marécage bien ancrée dans les berges. Cette plante pousse de l’Afrique du Sud au Malawi, souvent à des endroits où l’évacuation des eaux de pluie est perturbée. Il se forme alors un marécage temporaire dans lequel le Calla puise l’humidité qu’il stocke dans son bulbe. Cela l’aide ensuite à survivre durant les périodes sèches. Tous les lis utilisés comme plantes d’intérieur sont des croisements, la plante vivant en milieu naturel au Japon, en Chine et en Corée. Le Celosia tropical vit en Afrique orientale, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est et s’est désormais propagé dans toutes les régions tropicales. La plante est sélectionnée et cultivée depuis 1989 aux Pays-Bas. Auparavant, de nombreuses formes cultivées étaient importées du Japon. La campanule pousse en Italie et les racines du Platycodon se trouvent en Asie orientale.

Points à examiner lors de l’achat de plantes vice versa

  • Lors de l’achat de ce groupe diversifié de plantes, faire surtout attention à l’uniformité en matière de taille, de hauteur, de diamètre et de nombre de fleurs. 
  • Le degré de maturité varie d’une variété à l’autre. De manière générale, les boutons doivent être bien formés afin de pouvoir éclore chez le client. Un degré de maturité insuffisant explique souvent que les fleurs ne s’ouvrent pas ou que les boutons se dessèchent. 
  • Pour les plantes à bulbes telles que le lis et le Calla, la motte peu supporter une légère déshydratation car les plantes peuvent alors puiser une partie de leur énergie dans leur bulbe. Les plantes sont ainsi plus faciles à transporter et à conserver sur le point de vente. Pour le Calla, le bulbe et la plante elle-même peuvent être affectés par des bactéries ; ce qui se manifeste par de la glaire sur les tiges et une détérioration rapide de la plante. Les feuilles jaunes ou pendantes sont également un signe de mauvaise santé de la plante. La taille des tubercules (circonférence en cm) est déterminante pour le nombre de fleurs que la plante produira. Il en va de même pour le lis. Plus le bulbe dans le pot est gros, plus le nombre de fleurs par tige sera important. Il est essentiel pour le lis de regarder si le bulbe est suffisamment enraciné et ne bouge pas dans le pot.
  • Pour la campanule, le Platycodon et le Celosia, il est impératif que la motte reste légèrement humide pour éviter que la plante perde sa fermeté et se mettre à retomber. Arroser régulièrement, également sur le point de vente. Veiller à ce que seule la motte reste humide et non la feuille et les fleurs car cela attirerait rapidement le Botrytis sous la forme de moisissure ou de taches. Surtout pour les plantes vendues sous cellophane ou en plateaux emballés, il est important de bien contrôler la présence éventuelle de ce type de moisissure. 
  • Sur le point de vente, donner suffisamment d’air à ces plantes, qui risquent de s’étirer si elles manquent de lumière. Les feuilles jaunes ou tombantes peuvent également affecter ces variétés. 

Assortiment
Pouvant être placées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, l’offre en plantes prend rapidement de l’ampleur. Chaque genre comprend de nombreuses variétés, dont un nombre croissant est également vendu par nom de cultivar. 
Le Calla (Zantedeschia) compte des variétés à grandes fleurs et à petites fleurs dans presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel : blanc, jaune, rose, pourpre, lilas, saumon, orange. La couleur des feuilles peut également varier de grande à mouchetée. 
Le Lis en pot comprend divers groupes de cultivars: le groupe Asiatique (petits boutons, feuille fine, couleurs vives), le groupe Oriental (gros boutons et grosses feuilles et fleurs odorantes, surtout en blanc et en rose), le groupe Longiflorum (fleurs blanches allongées) et le groupe LA (croisement entre les groupes Longiflorum et Asiatique, avec surtout des teintes pastel). 
Le Celosia est ces dernières années sélectionné de façon intensive pour obtenir des belles nouvelles variétés dont les fleurs ont des formes et des couleurs magnifiques (vives, pastel et bicolores). Il en existe trois formes : le C. Cristata Grp (crête de coq), le C. Plumosa Grp (crête de coq en plume) et le C. Spicata Grp (en forme de queue, petites fleurs). C’est surtout ce dernier groupe qui fournit le plus grand nombre de variétés pouvant être placées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. 
Le Platycodon est limité dans son assortiment à trois couleurs : blanc, bleu et rose. Avant l’éclosion des fleurs, elles ont une forme de ballon. Les fleurs elles-mêmes ont 5 pétales et la feuille est de couleur un peu grise.
L’assortiment des campanules est vaste et comprend surtout des variétés blanches, bleues et bicolores. La variété C. isophylla, avec ses fleurs en forme d’étoiles, convient parfaitement pour l’intérieur et l’extérieur. Pour le jardin, l’assortiment est plus large mais convient moins à une utilisation à l’intérieur. 

Conseil pratiques à donner au public

  • Toutes les plantes vice versa aiment à être dans un endroit frais et éclairé à l’intérieur, c’est ainsi que leur floraison est la plus longue. Les plantes supportent d’être en plein soleil autant que dans un endroit semi-ombragé. 
  • Le Calla et le lis, en tant que plantes à bulbe, sont les plus faciles à soigner : il suffit de les arroser une fois par semaine. 
  • La campanule, le Celosia et le Platycodon ont des feuilles plus douces qui s’évaporent davantage et ont donc besoin de plus d’eau : la motte doit toujours rester légèrement humide.
  • Pour une floraison luxuriante, donner un peu de nourriture pour plantes deux fois par mois et retirer les fleurs fanées pour prolonger la floraison.

Conseils pratiques pour la vente et la présentation des plantes vice versa
Les plantes vice versa conviennent pour les bacs, les pots et les suspensions. Présentez les diverses variétés ensemble par couleur ou créez un jardin miniature multicolore dans une mise en scène qui affirme clairement que les plantes peuvent aussi bien être placées sur le balcon ou la terrasse que dans le salon. Les plantes se combinent très bien avec des accessoires d’été tels que papillons, insectes ornementaux et autres éléments botaniques. 

Fiche conseils

Voici les conseils sur une fiche : 201705_plantes_vice_versa_conseils.pdf

Images de plantes vice versa

Les images qui suivent peuvent être téléchargées gratuitement et utilisées avec le crédit photo : Maplantemonbonheur.fr.

Affiches plantes vice versa
Cliquez sur le lien suivant pour télécharger les affiches. 

affiche_decor_les_plantes_vice_versa.pdf

affiche_produit_les_plantes_vice_versa.pdf

 

A Chaque Mois Sa Plante mai 2017: les plantes vice versa
Download image