A Chaque Mois Sa Plante, avril 2017: le Bananier

L’histoire du bananier 

Beaucoup ont fait la connaissance du bananier (Musa) à l’occasion de voyages et vacances dans les régions chaudes, comme par exemple en Guadeloupe ou Martinique, en République Dominicaine ou encore en Indonésie ou en Thailande. Parlant du bananier on pense souvent à un arbre mais ce qui ressemble à un tronc n’est rien d’autre qu’une superposition de feuilles larges qui forment le faux tronc de cette plante vivace. Les fleurs se développent sur une tige épaisse avec une bractée souvent de couleur pourpre. À l’extrémité de la tige retombante se trouvent les fleurs mâles et plus haut les fleurs femelles qui deviennent ensuite des bananes. Le fruit retombant sous l’effet de son poids, les bananes poussent vers le haut pour chercher la lumière, adoptant ainsi une forme un peu cintrée. Sur les plantations de bananes, il faut environ un an et demi à une plante pour donner des fruits à récolter. La plante mère meurt ensuite, mais en laissant de jeunes pousses qui donneront la prochaine récolte. Le bananier sous forme de plante d’appartement ne porte pratiquement jamais de fruits. 

Origine
Le bananier vient à l’origine d’Asie du Sud-Est et s'est répandu dans le reste du monde dans les pays voisins de l’équateur. La première culture par l’homme date d’environ 8000 avant J.C., dans la vallée Wahgi en Nouvelle-Guinée. Alexandre le Grand aurait rapporté la plante en occident depuis l’Inde. Grâce à leurs grandes feuilles, les bananiers furent en première instance utilisés sur les plantations pour protéger les plants de café, cacao et poivre contre les ardeurs du soleil et ne furent appréciés pour leurs fruits que plus tard.  

Points à examiner lors de l’achat d’un bananier 

  • Lors de l’achat d’un bananier, observer la taille du pot, la longueur de la plante et le nombre de pousses par pot. La plante ayant des feuilles assez fragiles, elle doit être protégée par une housse afin d’éviter les dommages dus aux contacts physiques et au froid. 
  • La plante doit être exempte de maladies et d’infections, le puceron et le pulvinaire étant courants. Faire également attention à la présence du miellat, sécrétion transparente et visqueuse qui trahit la présence d’insectes sur la plante. Si l’air est trop sec, l’araignée rouge peut faire son apparition dans la plante. 
  • Si le bananier a été exposé à trop d’humidité, les racines peuvent pourrir et perturber ainsi la croissance de la plante. 
  • Le bananier supporte mal les températures inférieures à 15-12°C et il convient donc de prendre des précautions pour le transport durant les mois plus froids.

Assortiment 
L’assortiment de bananiers est limité. Les variétés les plus courantes sont le Musa ‘Dwarf Cavendish’ et le Musa ‘Tropicana’. Les bananiers sont la plupart du temps proposés en tant que 'mini' plantes et leur format convient alors pour les appartements. Les plantes se caractérisent par les grandes feuilles au bord bien net, souvent ondulé. La feuille est parfois pourvue d’un dessin plus foncé, ce qui augmente la valeur décorative de la plante. Les bananiers vivaces ne supportent le froid de l’hiver qu’au niveau des racines : tout ce qui dépasse au-dessus du sol est sensible au gel. 

Conseil pratiques à donner au public

  • Les plantes vendues durant les mois plus froids doivent être bien emballées pour le transport. 
  • Le bananier aime les environnements chauds et éclairés. La grande superficie des feuilles accélère l’évaporation de l’humidité de la plante, qui a donc besoin de plus d’eau. Éviter toutefois de l'eau stagnante, qui peut provoquer le pourrissement des racines. 
  • Pour faire fleurir les bananiers, il faut être patient et offrir à la plante un emplacement permanent où elle pourra pousser à la lumière et au chaud, par exemple dans une serre. La plante peut alors fleurir et donner des fruits au terme de 3 à 4 ans. 
  • Le bananier conservera sa robustesse et sa beauté si vous lui donnez un peu de nourriture pour plantes d’appartement une fois par mois.
  • La bananier en bac peut être placé sur la terrasse ou dans le jardin d’avril à mi-octobre dans un endroit ensoleillé et à l’abri du vent. Lui faire passer l’hiver à l’intérieur et l’habituer progressivement au soleil au printemps, pour éviter les brûlures.

Conseils pour la vente et la présentation du bananier 
Présentez le bananier avec assez d'espace libre autour pour que ses superbes feuilles soient bien mises en valeur. Un petit socle peut aider pour que la couronne se remarque davantage et que les feuilles retombent joliment. Placez quelques bromélias et orchidées au pied du bananier et l’ambiance sera complètement tropicale. Présentez surtout le bananier après les vacances d’été, cela plaira au public car cette plante prolongera un peu l’ambiance des vacances. 

Fiche conseils

Voici les conseils sur une fiche : 201704_bananier_conseils.pdf

Images du bananier 
Les images qui suivent peuvent être téléchargées gratuitement et utilisées avec le crédit photo : Maplantemonbonheur.fr.

Affiches bananier 
Cliquez sur le lien suivant pour télécharger les affiches. 

affiche_decor_bananier.pdf

affiche_produit_bananier.pdf

A Chaque Mois Sa Plante mars 2017: le Bananier
Download image