Les orchidées d’exception sont les plantes du mois de Novembre 2016

L’offre en matière d’orchidées ne cesse de s’agrandir. Ce mois-ci notre attention se focalisera sur six trésors inconnus qui tombent le masque et nous éblouissent par leur beauté surnaturelle.

De superbes perspectives

Avec leurs formes issues de conte de fées et leurs fleurs presque surnaturelles de beauté, les orchidées sont de parfaits éléments naturels à ajouter pour créer une atmosphère extraordinaire.  Elles peuvent apporter à une pièce le sentiment excitant que tout est possible. La structure semi-transparente atypique de ces plantes d’intérieur - des tiges fines, une épaisse couronne et d’étranges vrilles - aident à créer de superbes perspectives. Si vous savez comment jouer avec les miroirs et les dimensions, vous pourrez donner l’impression que les fleurs flottent à travers la pièce.

Une belle aliénation

Le style de cette tendance comprend des motifs d’eau avec des taches et des éclaboussures mais également des pierres semi-précieuses, des cristaux et un ciel étoilé. Combinez les formes spectaculaires de ces remarquables orchidées à de la porcelaine brillante, de l’émail nacré, des pots aux dégradés de couleurs et un motif batik pour un effet onirique garanti. Des couleurs prodigieuses tel que le vert et le rouge foncé, le lilas et le vert-gris contribuent à donner une ambiance fantastique. L’aliénation est totale si la forme menue des plantes contraste avec les branches tordues aux alentours.

Entretien des orchidées

Si l’air intérieur est très sec - en raison du chauffage central par exemple - vaporiser les bourgeons des orchidées tous les jours conviendra parfaitement. Cela empêchera les fleurs de sécher ou de ne pas éclore. Les orchidées sont plus jolies quand on les néglige un peu. Vous n’aurez qu’à plonger le pot dans l’eau avec de l’engrais spécial orchidées pendant une bonne demi-heure tous les 10-15 jours à peu près puis laisser le sol s’assécher complètement. Retirez les fleurs flétries puis laissez l’orchidée tranquille.

Riche et abondant

Le Cymbidium ne ressemble en rien à l’orchidée classique, grâce à la profusion de ses feuilles touffues. Cela en fait une  plante d’appartement magnifique : une longue série de très belles fleurs en forme de tasse apparaissent sur une ou plusieurs de ses branches et la floraison peut durer jusqu’à deux ou trois mois. Les fleurs sont jaunes, vertes, oranges ou crèmes. Mettez le Cymbidium dans un endroit lumineux mais sans soleil direct…

  • En milieu naturel, le Cymbidium pousse dans les forets humides tropicales d’Himalaya, y compris dans les lieux aux gelées hivernales. On répertorie 70 espèces à ce jour.
  • Rempotez la plante après sa floraison et installez-la dans le jardin (elle peut supporter le gel), cela augmentera la probabilité d’une nouvelle floraison. 
  • Le nom Cymbidium vient du grec « kumbé » qui signifie « vase » et fait allusion à la cavité de son labelle.
  • L’orchidée symbolise l’éthique et la vertu; en Asie c’est un honneur et un signe de respect lorsqu’on reçoit ou que l’on offre un Cymbidium.

Elégant et voluptueux

Le Paphiopedilum possède de grandes et très belles feuilles vertes qui le rendent très agréable à regarder, même sans fleurs. D’ailleurs, lorsqu’elles sont présentes, ses fleurs sont très impressionnantes : des tons roux, jaunes ou verts, joliment marbrées et à la forme élégante et voluptueuse. L’orchidée est aussi appelée Sabot de Vénus à cause de son labelle en forme de mule. C’est une orchidée de l’ombre qui tolère un peu de lumière mais pas en soleil direct. Le  Paphiopedilum apprécie l’air frais tant qu’il n’est pas trop froid.

  • En milieu naturel on trouve cette orchidée surtout en Asie du Sud-Est
  • Son labelle est en réalité un piège pour les insectes qui aident à la pollinisation d’autres Paphiopedilums.
  • Le nom vient de Paphos, la ville de Chypre où la déesse Aphrodite surgit des eaux et ‘pedilion’ qui signifie ‘chausson’ en grec ancien. Toutefois, vous ne trouverez aucun Paphiopedilum sauvage à Chypre.
  • La plante fut d’abord officiellement décrite en 1886 et provoqua beaucoup d’enthousiasme chez les Victoriens en raison de son apparence…érotique.

Photogénique et classique

Le Cattleya  est une orchidée tropicale qui n’existe qu’en Amérique Centrale et du Sud. C’est une plante d’intérieur remarquable doté d’un tubercule qui comporte seulement quelques feuilles larges. Les fleurs font généralement 10 ou 20 cm de diamètre et possède une large palette qui s’étend du blanc au jaune, orange, vert, rose, violet et jusqu’aux beaux tons pastels. Certaines fleurs dégagent une senteur délicieuse, ce qui vaut au Cattleya le surnom de « Reine des Orchidées ». La plante appréciera un endroit lumineux mais sans rayons directs du soleil. Laissez le terreau s’assécher entre deux arrosages. Le Cattleya s’épanouit dans une hygrométrie importante : placez le pot sur une « île » humide faite d’argiles et de roches.

  • Les fleurs de Cattleya peuvent atteindre une taille de 15 cm
  • Le Cattleya est celui qui possède la physionomie la plus éclectique de toutes les orchidées.
  • L’expression « faire cattleya » ou « arranger les cattleyas » est un euphémisme utilisé par Marcel Proust dans ‘A la recherche du temps perdu’ pour évoquer les rencontres du couple formé par Odette et Swann.
  • Dans le thriller ‘Colombiana » le personnage principal est nommé Cataleya et l’orchidée jour un rôle majeur dans le scénario.

Des couleurs fascinantes

En Amérique du Sud, le Zygopetalum  pousse sur la souche des arbres,  sur les rochers et parmi les feuilles tombées sur le sol. Les fleurs sont caractérisées par des tons bordeaux, verts, bruns et parfois presque bleus; certaines variétés dégagent un doux parfum. Le Zygopetalum demande de la lumière mais craint le soleil direct. Après sa floraison, coupez les tiges à la base. L’orchidée produira plus de fleurs au prochain bourgeonnement. Cela peut prendre de 8 à 12 mois donc il faudra vous armer de patience.

  • Son nom vient du grec ancien ‘zygon’ qui veut dire ‘joug’ et fait référence aux deux pétales saillants.
  • Le Zygopetalum est issu d’une des plus petites familles d’orchidées : seules 15 espèces sont connues. Cependant il y a beaucoup d’hybrides.
  • Les couleurs que l’on retrouve le plus ( violet, brun et vert) et les motifs (tâches et deltas) se retrouvent à chacune des Fashion Week Brésiliennes. En effet, chaque année la plante se trouve être une formidable source d’inspiration nationale.
  • Dans la mythologie grecque, Zygo est la première rivière et toutes les autres rivières découle d’elle. Le motif de petit ruisseau ( aussi appelé delta) sur le labelle de l’orchidée fait

Un alien magnifique

Le Brassia possède des tiges retombantes sur lesquelles se développent 10 à 15 fleurs vertes d’un diamètre de 15 à 20 cm. Les fleurs sont mouchetées de violet et de noir et possèdent un labelle aux tâches vertes atypiques. Cette apparence surnaturelle fait du Brassia, natif des forets humides tropicales d’Amérique Centrale et du Sud, une orchidée à l’aura fascinante. Les longues pétales de ses fleurs lui valent le surnom d’« orchidée araignée ». Malgré ce que son apparence exotique laisse à penser, le Brassia est très facile à entretenir dans un salon.

  • Le Brassia est baptisé ainsi d’après l’illustrateur William Brass qui fut chargé par Sir Joseph Banks à la fin du 18e siècle de rassembler des orchidées originales.
  • En milieu naturel l’orchidée utilise son apparence trompeuse d’araignée pour attirer les guêpes noires qui piquent le labelle et provoquent la pollinisation d’autres Brassias.
  • Comme les Brassias sont splendides et lumineux, ils bougent lorsque vous passez près d’eux. C’est d’ailleurs pour cette raison que cette orchidée est appelée en Amérique du sud ‘La Dame dansante’.

Un mini arbre fleuri

Le Dendrobium de type nobile se distingue des autres espèces d’orchidées par ses fleurs disséminées par groupe et qui poussent à l’aisselle des feuilles. Sa floraison est délicieusement parfumée. En milieu naturel cette orchidée pousse aussi bien dans la chaine de montagnes de l’Himalaya, dans la jungle de Nouvelle-Zélande qu’en plein désert australien. En gros, elle supportera très bien le climat de votre salon. Le Dendrobium fleurit quatre mois en moyenne et est connue pour produire une deuxième floraison si l’on patiente quelques mois après.

  • Il y a à peu près 1200 espèces différentes de Dendobium
  • L’orchidée fut découverte en 1799 par Olof Schwartz
  • Son nom est composé du grec ‘dendron’ ( arbre) et ‘bios’ (vie) : dans son habitat naturel, la plante pousse sur les arbres - communément nommé épiphyte.
  • Beaucoup d’espèces de Dendrobium sont connues pour dépolluer l’air du tolène (l’ingrédient le plus important du diluant à peinture) et le xylène (un solvant utilisé pour les résines et les matières grasses).

A chaque mois sa plante

Les orchidées d’exception ont été retenues en Novembre 2016 dans le cadre du programme A Chaque mois Sa Plante. Ce programme est une initiative de l’Office Hollandais des Fleurs, cofinancé par l’Union Européenne. Chaque mois, l’Office Hollandais des Fleurs choisit, après avoir consulté les représentants de la filière horticole ornementale, une plante qui plaît particulièrement au consommateur, ou qui, au contraire, est encore méconnue avec un fort potentiel de séduction pour décorer leurs intérieurs.

Pour plus d’information : www.maplantemonbonheur.fr

Facebook : maplantemonbonheur

Twitter : @plantebonheur

Instagram: @maplantemonbonheur

Maplantemonbonheur.fr

Maplantemonbonheur.fr est une initiative de l’Office Hollandais des Fleurs et a pour but de transmettre au grand public le bonheur que l’on ressent entouré de plantes.

 

A chaque mois sa plante, novembre 2016 : les orchidées d'exception
Download image